The Opoponax app
Télécharger l’Application Opoponax
More images

Événements

"… et il serait impropre de dire que les lesbiennes vivent, s'associent, font l'amour avec des femmes car - la femme - n'a de sens que dans les systèmes de pensée et les systèmes économiques hétérosexuels. Les lesbiennes ne sont pas des femmes."
--La Pensée straight

  • janvier 15, 2020
     

    MONIQUE WITTIG

    Bouse d’écriture pour le premier cycle

    2020

    Date limite de réception des candidatures, Mercredi 15 janvier 2020 à 17h00

    La bourse d’écriture de 1 000 $ de Monique Wittig rend hommage à la vie et à l’œuvre de Monique Wittig, écrivain français, poète et théoricienne en sciences sociales. Wittig a été professeur à l'Université de l'Arizona à Tucson de 1990 à 2003. D'abord publié sous forme de romans, la fiction de Wittig a révolutionné la littérature française. Mary McCarthy l'a appe

  • novembre 19, 2019
    Annabel L. Kim

    Dans Unbecoming Language, Annabel L. Kim examine un corpus français d'écriture contre la différence. Inauguré par Nathalie Sarraute et soutenu dans les travaux de Monique Wittig et Anne Garréta, ce corpus met en lumière trois générations du vingtième et du vingt et unième siècle ainsi que la chaîne d'influence directe qui les unit.

  • octobre 10, 2019
    octobre 11, 2019
    Université de Yale, États-Unis

    Colloque organisé par Morgane Cadieu (Yale) et Annabel Kim (Harvard)

    Cette conférence marque le 50ème anniversaire de la publication des emblématiques Guérillères. Elle se tiendra à la bibliothèque des manuscrits de l’Université de Yale (The Beinecke Rare Book & Manuscript Library) et permettra de faire découvrir et de mettre en valeur les documents qui constituent le fonds Wittig récemment créé. Offrant aux participants l’opportunité de penser/classer Monique Wittig au regard d’archives qui con

  • septembre 20, 2019
    septembre 21, 2019
  • septembre 19, 2019

    « Mon but a été de faire que le elles arrive comme un choc pour le lecteur, comme une surprise ; puisqu’elles tient tout le récit il doit s’ensuivre une sorte de désorientation. Le lecteur entre dans un livre et se trouve confronté avec un elles qui n’est pas familier, pas ordinaire et qui est nouveau et héroïque. En tout cas, c’est ce qui m’a guidée et l’espoir que ce elles pourrait situer le lecteur dans un espace au-delà des catégories de sexe pour la durée du livre. C’est peut-être ici que r

  • septembre 4, 2018

    La collection comprend de la correspondance, des textes, des textes de d’autres personnes, des conférences, du matériel didactique, du matériel de conférence, des documents imprimés, des supports électroniques et d'autres documents documentant la vie et l'œuvre de Monique Wittig. Les papiers comprennent des manuscrits, des tapuscrits et des épreuves corrigées pour des œuvres comprenant Le Brouillon pour un dictionnaire des amantes (Grasset, 1976), Virgile, non (Les éditions de Minuit, 1985), Par

  • avril 2, 2018

    L’ “ opoponax ” n’emploie ni le langage des adultes, ni celui des enfants ; ce n’est ni le romancier, ni un narrateur. Confrontant – dans un “ on ” mouvant – le “ il ” et le “ je ”, il semble bien les avoir annulés l'un par l'autre : cette voix qui parle au présent de choses très concrètes, qui s’affermit et se découvre elle-même peu à peu, ne serait-ce pas simplement la nôtre?

    Marguerite Duras, extrait de la postface de la réédition en 1983.

     

  • mars 17, 2018

    MONIQUE WITTIG
    France Culture

    UNE VIE, UNE OEUVRE par Clémence Allezard

    Dès mai 1968, elle pense le mouvement féministe qui vient. Lesbienne matérialiste, elle veut rompre le contrat social hétérosexuel, théoricienne littéraire, elle travaille le genre grammatical. Visionnaires, les combats de Monique Wittig restent brûlants d'actualité.

  • mars 8, 2018
     

    Écrivaine et grande figure du féminisme, Monique Wittig a beaucoup apporté aux théories du genre. Une conférence est consacrée à son œuvre jeudi, et plus particulièrement aux racines alsaciennes de son premier livre, « L’Opoponax ».

     

  • août 15, 2017
     

    En août 2017, la ville de Dannemarie, commune du département du Haut-Rhin en Alsace, où est née Monique Wittig, a dédié cette rue à son nom.